Le CSAI a la capacité d’accueillir davantage de réfugiés syriens

Centre social d’aide aux immigrants

Face à la crise des migrants qui bouleverse actuellement le monde entier, le Centre social d’aide aux immigrants (CSAI) désire apporter sa voix au mouvement de solidarité à l’égard des réfugiés syriens.

Fondé en 1947, le CSAI est pionnier dans l’accueil des réfugiés au Québec. Dès 1948, le centre accueille des réfugiés polonais, lituaniens, russes, roumains, hongrois et tchécoslovaques issus des camps de travail et de concentration. Par la suite, le CSAI poursuit sa mission d’accueil lors des arrivées massives de réfugiés, que ce soit les boat-people (1975), les haïtiens (1980), les sri-lankais (1984-1986), les kosovars (1999) ou encore les afghans et les irakiens plus récemment.

Le CSAI est le seul organisme à Montréal mandaté pour l’accueil et l’installation des réfugiés pris en charge par l’État. Malgré sa capacité d’accueil, le nombre de réfugiés envoyés par le gouvernement est en diminution depuis quelques années.

Tout au long de son existence, l’organisme a toujours tendu la main aux réfugiés. C’est l’essence même de sa mission. Le CSAI tient donc à affirmer sa volonté et sa capacité à recevoir davantage de réfugiés syriens.