Devenez membre OBNL/OSBL d'Arrondissement.com

Article

Un vélo pour le transport durable

Auteur : Arrondissement.com

(Archive)

Le mardi 27 avril 2004image alt tag content

La députée de Rosemont a reçu en cadeau un vélo et une liste de revendications pour le transport durable des membres du Comité d'action et de concertation environnementale du Collège Rosemont.

Le 26 avril, ils étaient près d'une dizaine, sur leur vélo, à débarquer au bureau de Rita Dionne-Marsolais, au coin de la 11e avenue et du boulevard Rosemont. La discussion s'est déroulée à l'extérieur, où les jeunes militants ont fait la lecture de leurs revendications.

L'initiative d'envergure nationale a pris naissance au sein de l'organisme Environnement Jeunesse (ENJEU), situé sur le Plateau Mont-Royal, mais c'est le Comité d'action et de concertation environnementale (CACE) du Collège de Rosemont qui s'est fait le porte-étendard de la cause dans le quartier de Rosemont.

Pour un transport écologique

Le transport de la marchandise et des particuliers est la plus grande source de pollution de l'air au Québec. C'est pourquoi les trois revendications formulées par les jeunes lors de leur rencontre avec la députée de Rosemont portaient sur la sensibilisation de la population face au transport écologique.

Les groupes environnementalistes demandent tout d'abord au gouvernement « d'investir dans le développement des services et des infrastructures de transport en commun », comme on peut lire dans le document déposé au bureau de la députée de Rosemont.

Selon ENJEU et le CACE, les hausses incessantes du transport en commun face à la diminution des services (on pense entre autres à la grève qui a sévi en novembre dernier à Montréal) n'a rien d'incitatif pour les utilisateurs. Mais les militants, tout de même conscients des efforts déployés par certains membres de l'Assemblée nationale, ont par ailleurs tenu à féliciter l'investissement récent de 300 M $ pour remettre à neuf le système d'opération du métro de Montréal.

Comme deuxième réclamation, on demande de promouvoir le transport actif tel que le vélo. « Le gouvernement doit développer une véritable politique qui encouragerait la pratique du vélo et investir dans la mise en place d'infrastructures pour améliorer le réseau cyclable au Québec », a indiqué Maciej Tuszinsky, un des participants.

Dans un autre ordre d'idée, le groupe exige également une révision du test théorique de la SAAQ afin d'y introduire une nouvelle section de questions traitant des émissions de gaz polluants et des façons d'en limiter les conséquences sur l'environnement.

« De la même façon qu'il est inconcevable que l'on donne un permis à quiconque ne connaîtrait pas les dangers d'une automobile et les mesures à prendre pour limiter les risques à la sécurité, nul ne devrait pouvoir conduire sans connaître les polluants émis par une automobile et les moyens de limiter au minimum cette pollution. »

Un vélo, faut que ça roule!

En plus du texte porteur de trois revendications, les jeunes du CACE ont aussi remis un vélo à Mme Rita Dionne-Marsolais, afin que cette dernière puisse donner le bon exemple. « On veut que ce vélo roule, par exemple! » a lancé Osanne Juteau, autre porte-parole du Comité.

Mais la députée de Rosemont ayant déjà un vélo en sa possession a plutôt décidé d'en faire profiter la population. « Comme nous voulons que ce vélo serve, je pourrais faire un concours ouvert à la population et les gens intéressés pourraient venir s'inscrire à mon bureau », a proposé Mme Dionne-Marsolais.

Tous ont applaudi à l'idée, mais Pascal Labonté, coordonnateur en environnement pour le CACE, avait encore mieux à suggérer : « Le CACE a récemment mis sur pied un projet de vélo en libre-service qui met des bicyclettes à la disposition de la communauté du Collège de Rosemont. On pourrait ajouter ce vélo aux cinq que nous avons déjà, »

Mme Dionne-Marsolais et les autres jeunes présents ne se sont pas opposés à la suggestion : « C'est vendu! » s'est exclamée la député provinciale avant de mettre fin à la rencontre.

Action d'envergure nationale

Cette visite chez les députés provinciaux s'est déroulée dans plusieurs régions du Québec, a indiqué Luc Parlavechio, directeur général du groupe Environnement Jeunesse (ENJEU). « Il y a eu des rencontres autant à Montréal qu'au Bas-Saint-Laurent, également au Saguenay – Lac-Saint-Jean et en Abbitibi – Témiscamingue. On a rejoint environ 25 députés en tout. »

Jean Charest, André Boisclair, Stéphane Tremblay, Mario Dumont, Louise Harel ainsi que plusieurs autres se sont donc vu remettre les trois revendications et un vélo par les différents groupes environnementaux de la province.

« Le changement climatique est un dossier qui nous tient extrêmement à cœur, on s'investit beaucoup dans cette cause car c'est un enjeu important pour l'avenir » mentionne M. Parlavechio.

Marilyne Joseph - 27 avril 2004

Sur la photo: Les membres du CACE ont remis un vélo à la députée provinciale du compté de Rosemont afin que cette dernière puisse donner le bon exemple dans la communauté.


Publications des entreprises

L'importance du toucher
Le mercredi 13 février 2019
Publié par: Dominique Gagné, massothérapie et Reiki
Atelier samedi 24 Nov : se Découvrir & s’Accepter pour se construire
Le mardi 20 novembre 2018
Publié par: Thierry Zibi, Thérapeute
Syndrome pulmonaire à hantavirus (HPS)
Le mardi 13 novembre 2018
Publié par: Referencement PME Inc

À propos d'arrondissement.com

Arrondissement.com est un projet de L’Avenue inc., un organisme à but non lucratif indépendant de la Ville de Montréal, vouée depuis plus de dix ans à la démocratisation des technologies de l’information auprès des groupes communautaires et des populations défavorisées de Montréal. 

Ce portail Internet offre aux citoyens la possibilité de trouver facilement tous les services des groupes à but non lucratif montréalais. Il fait office de centre de référence sociocommunautaire sur Internet et à ce titre, il reçoit plus de 200,000 visiteurs uniques par mois pour plus de 1,000,000 de pages vues.

Tous droits réservés 2002-2018 © Arrondissement.com.