Devenez membre OBNL/OSBL d'Arrondissement.com

Chronique

Le mardi 24 septembre 2013

Pourquoi la médiation culturelle via les arts littéraires ?

Publié par : Eurêka! Art et dialogue interculturel

La culture s’inscrit dans un contexte social donné. Nous n’avons plus à démontrer les impacts nombreux et positifs des projets artistiques menés avec des groupes marginalisés, communautaires et des citoyens. Culture pour tous fait un travail de documentation remarquable dans ce sens. Mais pourquoi travailler avec l’écriture et la parole? Pourquoi s’intéresser aux arts littéraires, la poésie en particulier, dans un processus de médiation culturelle ?

Les arts littéraires, la poésie en particulier, permettent de pratiquer le français et de favoriser le dialogue. Le projet de médiation devient ainsi un[pré]texte pour créer liens et rencontres et la langue française, le canal de communication, l’élément commun essentiel à la base des échanges. Au final, le français est au cœur des communications dans l’espace public et sa promotion devient un facteur d’intégration et de cohésion sociale. À l’instar de Culture Montréal, nous croyons qu’il est important de favoriser à la fois la diversité des expressions et l’intégration des nouveaux citoyens en français. « Les arts, la littérature, la culture et le patrimoine sont des transmetteurs de la langue française et des moteurs de son actualisation, de son développement, de son expression et de son partage par les citoyens de toutes origines et conditions qui vivent dans la Cité.[1] »

Les arts littéraires, la poésie en particulier, permettent de s’adapter aux besoins d’un groupe de participants en particulier. En effet, les arts littéraires permettent une grande adaptabilité sur le plan des activités, parce que plusieurs genres littéraires existent et que plusieurs niveaux d’implication sont possibles selon les participants (écoute, lecture, participation à l’élaboration de l’histoire, rédaction collective, rédaction individuelle, partage, récital, spectacle littéraire). La poésie est une avenue particulièrement intéressante à cause de sa forme brève et du fait que c’est l’un des genres littéraires parmi les plus libres. À noter qu’il est possible de travailler à l’oral et à l’écrit ce qui multiplie aussi les possibles. Au final, l’idée est de travailler avec les intervenants à déterminer les besoins pour monter des ateliers sur mesure.

Les arts littéraires, la poésie en particulier, permettent d’ouvrir des espaces de parole et de faire sens. La poésie, cet art du langage propre à exprimer des sensations, des sentiments, des idées à l’aide d’images, de sonorités et d’harmonie (Multi, 2003) permet une résonnance chez les participants, ce qui a pour effet de faciliter les relations et les échanges. Avec la poésie, il est permis (c’est même souhaitable) de dire les choses autrement et des choses, qui n’auraient pu être dites autrement, trouvent un espace où s’exprimer. Comme la relation est le cœur d’un projet de médiation, la poésie demeure encore et toujours, le pré[texte] parfait pour communiquer et être entendu.

Plusieurs initiatives créatives comme la Rue de la poésie (Productions Arreuh et partenaires du quartier), les prescriptions poétiques (Les Éditions de la Tournure), les Brigades poétiques (Printemps des poètes) humanisent nos espaces communs et démystifient la poésie. En ce sens, je nous souhaite plus de murales poétiques, de tatouages poétiques, de photomatons poétiques, de parcours poétiques, etc. Mais je nous souhaite aussi des projets de médiation culturelle poétiques, puisque la médiation a l’avantage de s’inscrire dans le temps, de permettre de multiplier les rencontres autour d’une parole vraie.

LUNETTES ROSES développe des projets artistiques sur mesure avec des organismes, des entreprises et des écoles. L’écriture, déclinée en plusieurs genres et formes (et associée à d’autres formes artistiques au besoin) devient un pré[texte] poétique et un outil pour réfléchir sur des enjeux communautaires et se mobiliser. Pour plus d’informations sur nos projets, visitez notre site à LUNETTESROSES.COM.

Auteur : Chantal Bergeron

(collaboratrice d'Eurêka! Art et dialogue interculturel)

Cleptomane de crayons de Rimouski à Bamako. entre la maternité, le
mouvement et les séances de photomaton, Chantal Bergeron court après sa queue pour trouver du temps pour écrire. Intérêt pour le décloisonnement des formes d’expression artistiques et la multiplication des points de vue et des sensibilités au service d’un art engagé. Démocratiser et développer la créativité, faire circuler l’information, permettre le réseautage des idées, des gens, des imaginaires. Chantal Bergeron a fait partie de l’équipe du Printemps des Poètes entre 2009 et 2012 et développe maintenant des projets de poétisation des milieux et de médiation culturelle sous le nom de LUNETTES ROSES.


Crédit photo : David Mottais  / Ateliers d'écriture RAP avec les jeunes de la Maison des Jeunes de Charlesbourg « L’INTEGRALE ».

Site Culture Montréal, Déclaration de principes : http://www.lefrancaisenscene.ca/declaration-de-principes-de-culture-montreal

Personne contact

Eurêka! Art et dialogue interculturel
Contact :


Publications des entreprises

Usure de compassion lancement St-Jérôme
vendredi 8 juin 2018
Publié par: Accent Carrière
Auto-Hypnose: Découvrez Votre Puissance Intérieure
jeudi 7 juin 2018
Publié par: Formation et Coaching Thierry Zibi
Entrainer votre chat à marcher en laisse à l’extérieur
samedi 26 mai 2018
Publié par: Manoir Kanisha
Se mettre à l'abri du froid : stratégie hivernale pour les sans-abri
jeudi 14 décembre 2017
Publié par: Diane Jeanotte Communication

À propos d'arrondissement.com

Arrondissement.com est un projet de L’Avenue inc., un organisme à but non lucratif indépendant de la Ville de Montréal, vouée depuis plus de dix ans à la démocratisation des technologies de l’information auprès des groupes communautaires et des populations défavorisées de Montréal. 

Ce portail Internet offre aux citoyens la possibilité de trouver facilement tous les services des groupes à but non lucratif montréalais. Il fait office de centre de référence sociocommunautaire sur Internet et à ce titre, il reçoit plus de 200,000 visiteurs uniques par mois pour plus de 1,000,000 de pages vues.

Tous droits réservés 2002-2018 © Arrondissement.com.