Devenez membre OBNL/OSBL d'Arrondissement.com

Communiqué

Le jeudi 20 février 2014

Pauline Marois devra justifier le « deal » en commission parlementaire

Publié par : Lise Thériault, députée provinciale d'Anjou-Louis-Riel - bureau de circonscription

Québec, le 20 février 2014  –  L’opposition officielle a voté aujourd’hui en faveur de la motion déposée dans le cadre des affaires inscrites par les députés de l’opposition. La motion telle que l’a adoptée l’Assemblée se lit comme suit : « Que la Commission des finances publiques fasse toute la lumière sur les circonstances entourant l'investissement de 2 999 999,70 $ du Fonds de
solidarité FTQ dans la société Capital BLF en juillet 2008 et qu'à cette fin, la commission entende la première ministre, l'ancien président et chef de la direction du Fonds de solidarité FTQ ainsi que toutes les personnes qu'elle jugera nécessaire de convoquer. […] »

« Nous avons toujours soutenu qu’une commission Charbonneau parallèle ne devait pas être mise en place. Cependant, les questions soulevées par le « deal » entre Michel Arseneault, le mari de Pauline Marois, Claude Blanchet, et la compagnie familiale Capital BLF ne relèvent pas de son mandat. Depuis des semaines, la première ministre refuse de s’expliquer et évite les questions répétées de l’opposition officielle soulevées à l’Assemblée relativement à ses
rencontres privées avec Michel Arsenault. Par conséquent, nous avons jugé que sa présence en commission parlementaire était pertinente et importante. Dans ce contexte, j’ai proposé un amendement pour pouvoir convoquer la première ministre. Cet amendement ayant été adopté par l’Assemblée, nous avons donc par la suite voté en faveur dela motion amendée pour qu’enfin la première ministre donne des réponses aux Québécois », a soutenu la porte-parole de l'opposition officielle en matière d'éthique, de déontologie et de services gouvernementaux, Lise Thériault.

Rappelons que lors des audiences de la commission Charbonneau, des extraits d’écoute électronique entre d’anciens hauts dirigeants de la FTQ ont été entendus. Dans ces extraits datant d’avril 2009, Michel Arsenault a affirmé avoir un « deal avec Blanchet », le mari de Pauline Marois, alors qu’elle était chef de l’opposition officielle et « On va parler à Pauline ».

Quelques heures après que cette preuve policière ait été captée, Pauline Marois rencontrait Michel Arseneault au 357C. Après cette rencontre, le Fonds FTQ investissait pour une deuxième fois dans Capital BLF.

– 30-

Source :  

Mathieu St-Pierre                                                          

 Attaché de presse                                                          

Aile parlementaire libérale                                           

418 643-2301   


Publications des entreprises

L'hiver est à nos portes!
Le lundi 3 décembre 2018
Publié par: Dominique Gagné, massothérapie et Reiki
Syndrome pulmonaire à hantavirus (HPS)
Le mardi 13 novembre 2018
Publié par: Referencement PME Inc
Ajout de cellulose, facile et économique !
Le mardi 13 novembre 2018
Publié par: Isolation Majeau et frère inc.
Le pouvoir de l'auto-compassion
Le dimanche 11 novembre 2018
Publié par: Accent Carrière

À propos d'arrondissement.com

Arrondissement.com est un projet de L’Avenue inc., un organisme à but non lucratif indépendant de la Ville de Montréal, vouée depuis plus de dix ans à la démocratisation des technologies de l’information auprès des groupes communautaires et des populations défavorisées de Montréal. 

Ce portail Internet offre aux citoyens la possibilité de trouver facilement tous les services des groupes à but non lucratif montréalais. Il fait office de centre de référence sociocommunautaire sur Internet et à ce titre, il reçoit plus de 200,000 visiteurs uniques par mois pour plus de 1,000,000 de pages vues.

Tous droits réservés 2002-2018 © Arrondissement.com.