Devenez membre OBNL/OSBL d'Arrondissement.com

Communiqué

Le lundi 27 janvier 2014

Liens entre le Parti Québécois et la FTQ : « NIER NE SUFFIT PLUS »

Publié par : Lise Thériault, députée provinciale d'Anjou-Louis-Riel - bureau de circonscription

QUÉBEC, le 23 janvier 2014 – À la suite de l’écoute des bandes électroniques dévoilées à la commission Charbonneau au cours des derniers jours, la porte-parole de l’opposition officielle en matière d’éthique, de déontologie et de services gouvernementaux, Lise Thériault, demande à Mme Pauline Marois de cesser de se défiler, de donner des réponses satisfaisantes aux questions soulevées et de rassurer la population.

« Les liens révélés au cours des derniers jours à la commission Charbonneau entre la FTQ et le Parti Québécois sont troublants et inquiétants. Les explications de Mme Marois sur les liens entre elle, son mari et les hauts dirigeants de la FTQ n’apportent assurément pas satisfaction à la population du Québec. Nier ne suffit plus. On est en droit de se demander si le “deal” mentionné dans les écoutes électroniques dévoilées à la commission Charbonneau a eu lieu lors des rencontres au 357C, à Montréal, entre Mme Marois et Michel Arsenault, la première en octobre 2008, et la seconde le 17 février 2009. La question que tout le monde se pose et à laquelle personne au gouvernement n’a répondu est celle-ci : Est-ce que Pauline Marois a abdiqué son rôle de chef du Parti Québécois au profit des intérêts de la FTQ et de Claude Blanchet ? », a questionné Mme Thériault.

Lors des auditions de la commission Charbonneau, des extraits de conversations entre les anciens présidents de la FTQ-Construction, Michel Arsenault et Jean Lavallée, ont été entendus. Dans ces extraits datant d’avril 2009, Michel Arsenault a affirmé avoir un « deal avec Blanchet », le mari de Pauline Marois, alors qu’elle était chef de l’opposition officielle et « On va parler à Pauline ».

Une autre question se pose : Pourquoi Pauline Marois n’a pas jugé bon d’informer la population que le 14 janvier dernier, la ministre Zakaïb a été rencontrée par la procureure de la commission Charbonneau, MeSonia Lebel ? Les Québécois ont le droit de savoir.

Élaine Zakaïb et l’aveuglement volontaire

L’aveuglement volontaire dont a fait preuve la ministre Élaine Zakaïb sur le système de collusion qui existait au sein de l’organisation au profit des entreprises de l’entrepreneur Tony Accurso, alors qu’elle dirigeait les fonds régionaux du Fonds de solidarité FTQ, soulève de vives inquiétudes. Nous réitérons qu’elle doit être relevée de ses fonctions ministérielles.

« Mme Zakaïb a elle-même avoué avoir fermé les yeux et a offert de transmettre de l’information confidentielle et privilégiée à Michel Arsenault alors président de la FTQ. Dans ce contexte, nous sommes à même de nous demander si elle applique dans son ministère les mêmes paramètres d’investissement, c’est-à-dire favoriser ses amis du Fonds de solidarité FTQ et du Parti Québécois. Va-t-elle se fermer les yeux et se faire complice s’il y a d’autres irrégularités, comme elle l’a fait par le passé ? Va-t-elle transmettre à nouveau de l’information privilégiée? Il y a un bris de confiance ! Personne n’est au-dessus des lois. Elle doit démissionner ou Pauline Marois doit la relever de ses fonctions », a affirmé Mme Thériault.

     -  30 -

Source :     Mathieu St-Pierre

     Attachée de presse

     Aile parlementaire libérale

     418 643-2301

Personne contact

Lise Thériault, députée provinciale d'Anjou-Louis-Riel - bureau de circonscription
Contact : Émilie Daoust Therrien
Titre : Attachée politique
Téléphone : 514-493-9630


Publications des entreprises

Atelier: Renaître d'une Relation Toxique
Le jeudi 22 août 2019
Publié par: Thierry Zibi, Thérapeute
La solution est dans le grenier $
Le mardi 6 août 2019
Publié par: Isolation Majeau et frère inc.
Comment vaincre le syndrome de l’imposteur?
Le mercredi 22 mai 2019
Publié par: Je me lance!

À propos d'arrondissement.com

Arrondissement.com est un projet de L’Avenue inc., un organisme à but non lucratif indépendant de la Ville de Montréal, vouée depuis plus de dix ans à la démocratisation des technologies de l’information auprès des groupes communautaires et des populations défavorisées de Montréal. 

Ce portail Internet offre aux citoyens la possibilité de trouver facilement tous les services des groupes à but non lucratif montréalais. Il fait office de centre de référence sociocommunautaire sur Internet et à ce titre, il reçoit plus de 200,000 visiteurs uniques par mois pour plus de 1,000,000 de pages vues.

Tous droits réservés 2002-2018 © Arrondissement.com.