Devenez membre OBNL/OSBL d'Arrondissement.com

Communiqué

Le lundi 23 mars 2009

Festival Vue sur la Relève

Publié par : Vue sur la relève

Montréal, le 11 mars 2009 – Vitrine exceptionnelle sur les artistes à l’aube de la renommée, la 14e édition de Vue sur la Relève est à nos portes ! Sous la présidence d’honneur de Tomás Jensen, un ancien de Vue sur la Relève, l’événement rassemble les jeunes créateurs les plus prometteurs dans les domaines de la chanson, de la musique, de la danse, du théâtre et des autres disciplines des arts de la scène. Cette année, Vue sur la Relève propose pas moins de 43 artistes/groupes, qui se partagent 13 passionnantes soirées. Chacune d’entre elles compte entre 3 et 6 prestations différentes pour le prix – dérisoire – de 10 $ la soirée. À noter, la présence de Tomás Jensen, le 8 avril, à la maison de la culture Frontenac, Damien Robitaille, le 15 avril, à La Tulipe, et Nicolas Titley, animateur de la soirée du 17 avril, à La Tulipe. Soyez parmi les premiers à les découvrir, du 5 au 18 avril 2009, à la maison de la culture Frontenac, au Cabaret La Tulipe, au Gymnase et au Théâtre TELUS.

Une fenêtre sur l’Europe

Pour une deuxième année, Vue sur la Relève s’ouvre aux talents d’ailleurs; ainsi, le festival reçoit le Français Modibick, auteur-compositeur-interprète, et la Compagnie Chaliwaté, une troupe de théâtre-mime belge.

Les 5 à 7 Profession : Artiste

Très en demande, les 5 à 7 Profession : Artiste sont de retour ! Assistez aux conférences/échanges entre des professionnels de l’industrie du disque et du spectacle et des artistes et artisans des arts de la scène en début de carrière.Rendez-vous les 5, 6 et 13 avril 2009,au Gymnase, c’est gratuit et ouvert à tous !

Une première à Vue sur la Relève : un lancement d’album

Pour la première fois, Vue sur la Relève permettra à deux artistes de lancer conjointement leur 1er album. Il s’agit de Daniel ROA, du Manitoba, qui lancera Même si… et de Modibick, de France, qui lancera Les Pilules du bonheur. Le lancement de ces deux albums aura lieu le mardi 7 avril 2009, à 17 h, au Gymnase.

Engagé dans le développement et la promotion des artistes émergents, le festival Vue sur la Relève a servi de tremplin à des artistes tels que Daniel Boucher, Pierre Lapointe, Mes Aïeux, Fred Pellerin, Karkwa, Évelyne de la Chenelière, Estelle Carleton et de nombreux autres.Du 5 au 18 avril, venez découvrir qui seront les grands noms de demain !

Tous les billets sont en vente via le Réseau Admission (514.790.1245).

Les billets du 7 au 17 avril sont également disponibles à la billetterie de La Tulipe(514.529.5000).

Les billets du 18 avril sont disponibles à la billetterie du Théâtre TELUS (514.764.2680).

Tous les spectacles présentés au Gymnase sont gratuit

Vue sur la Relève 2009

Une cuvée au goût relevé !

Ariane Mahrÿke Lemire (Alberta), Auteure-compositrice-interprète autodidacte venant de l’Ouest canadien, Ariane Mahrÿke marie les mots à une musique où fusionnent jazz, blues et folk. En puisant à la fois dans ses racines francophone et anglophone, elle nous offre un premier disque double de balades intimistes et fantaisistes.

Bambara Trans Avec Khalouna, le groupe multiethnique de neuf musiciens démontre par ses chansons festives que la musique n’a pas de frontière… Voyageons avec eux du Québec au Maroc, en faisant halte en France puis en Nouvelle-Écosse. Coups de cœur du Festival des musiques du Maghreb en 2007 et du festival Musique Multi-Montréal en 2008, ils sauront vous faire bouger !

Boom JACAK. Cinq personnes, cinq voix, plusieurs tonalités différentes… Quand la bouche devient instrument de musique, c’est Boom JACAK qui occupe la scène.

Bujo. Bujo se définit comme étant un rockeur urbain-techno et « chansonneur ». Il dévoile son plus récent matériel musical… à découvrir !

Caroline d’été Cette ambassadrice du bonheur nous livre le sien : La Fenêtre. Ses textes poétiques et sa douce mélodie nous donnent le goût d’en demander encore et encore…

Cindy Doire (Ontario) . D’une grande sensualité, La vie en bleu contient des chansons teintées d’un style jazzy. La chanteuse franco-ontarienne installée à Toronto n’est pas sans nous rappeler Carla Bruni et Janis Joplin.

Daniel ROA (Manitoba). Même si…, le tout premier album solo de l’auteur-compositeur-interprète et multi-instrumentiste manitobain, rassemble tous les talents de cet amoureux de la vie et des mots.

Dynamo Coléoptera. Tamagoléoptera émerveille par la créativité tant au niveau scénique que musical. Le collectif mi-japonais, mi-québécois multiplie notre plaisir en alliant l’art visuel, le théâtre, la poésie et la vidéo à leur prestation musicale.

Émilie Clepper. En 2008, Émilie Clepper était en première partie de Feist au Festival d’été de Québec. Jeune auteure-compositrice-interprète qui partage sa vie entre le Québec et Austin, au Texas, elle propose, avec Things May Come, poésie et sensibilité.

Karim Ouellet. Son tout premier album solo séduit par sa musique unique dont les sources d’inspiration sont aussi variées que le hip hop, le jazz, lefolk, le reggae et la musique électronique. Un son unique !

Kevin McIntyre (Nouveau-Brunswick). Le monde est truqué offre des mélodies parfois accrocheuses et planantes, du rock français aérien qui explore des espaces tranquilles et des recoins bruyants.

Kevin Thompson. D’abord connu comme guitariste du chanteur Moran, finaliste de Ma première Place des Arts et récipiendaire du prix Innovation Télé-Québec dans le cadre du Festival en chanson de Petite-Vallée, Kevin Thompson livre, avec son premier album éponyme, des textes différents, touchants et humains sur des mélodies recherchées et accrocheuses.

La Patère Rose. Avec des sonorités rock sans basse et sans guitare, des claviers Vintage et une charmante chanteuse qui écrit des textes qui parlent d’amour, il n’est pas surprenant que ce groupe éclectique ait raflé tous les prix aux dernières Francouvertes : le Prix du public, le Prix de la chanson primée de la SOCAN ainsi que le Grand Prix.

Les Patates Impossibles. Mixés au pop-rock-funky, les textes de Joël Martel sont pertinents, irrévérencieux et mordants.

Maude. C’est son souci de préserver la langue française et son intérêt pour l’écriture qui ont amené cette jeune femme, à la fois auteure et interprète, à innover dans le mouvement hip hop francophone depuis 10 ans.

Meb. Trois lettres, initiales de l’artiste, s’apparentent à ses chansons brèves mais intenses, toutes en mandoline et en piano, en humour et en douce poésie.

Mélanie Guay. Reconnue pour sa participation à la réalisation, à la production, à l’arrangement et à la composition pour plusieurs artistes tels que Florant Vollant, Serge Fiori, Luc de la Rochelière, France d’Amour, etc., Mélanie Guay présente aujourd’hui son nouvel album aux chansons empreintes d’émotions amoureuses et de doux clins d’œil à la vie.

Modibick (France). D’un goût tantôt acide, tantôt sucré, Les Pilules du bonheur sont douze contes modernes mêlés à un son éclectique pop.

Naïla. Avec ses univers pop-électro, l’extravagance de sa voix et ses textes ironiques qui dépeignent avec mordant les amours d’aujourd’hui, Naïla donne le ton unique à son premier album. Elle nous présente Compteuses d’étoiles qu’elle a coréalisé en 2008 avec nul autre que Watcat (Lhasa, Jean Leloup, Arthur H, etc.) sur l’étiquette Indica Records.

Navet Confit. Avec Une tonne de plume dans mon cerveau brûlé, métaphores, non-sens et hallucinations sonores sont au menu. Navet Confit affirmera qu’il donne dans la lourdeur légère et la platitude confortable, chantant et jouant des odes à l’insignifiance.

Nico Lelièvre. C’est à l’aide d’un pop-rock aux textures polies et de textes teintés d’humour qu’il décrit le monde qui l’entoure dans son tout dernier projet, Parallèle : un chaud soleil après l’orage.

Orange Orange. Après leur passage remarqué aux FrancoFolies et au Coup de cœur francophone 2008, ce duo coloré nous emporte avec lui où l’électro, le rock et le soul s’arriment. Ces deux performeurs, Dom Hamel (Gatineau et Motus 3F) et Sabrina Bellemare (choriste Gatineau et Maitre J), accompagnés de guitare et Casio oranges, veulent « faire balancer les cœurs et les hanches ».

En théâtre

Abat-Jour Théâtre. La jeune compagnie Abat-Jour Théâtre, dont les membres sont des diplômés de l’Option Théâtre de Lionel-Groulx (2007), présente Qu’est-ce qui reste de Marie-Stella ?. Écrite et mise en scène par Simon Boulerice, cette pièce traite de l’hypersexualisation chez les préadolescentes. Interprétation de Édith Arvisais, Sophie Desmarais et Gabriel Lessard.


Blitz D’axes. Valises, première création de Blitz D’axes, est l’adaptation théâtrale d’une bande dessinée dont on conserve les caractéristiques. On y traite de la problématique de l’obsession sous toutes ses formes.

Caroline Bernier-Dionne et des Ouvriers Théâtre. L’Ironie du tort, de Caroline Bernier-Dionne et des Ouvriers Théâtre, traite de la survie à la suite du suicide d’un proche. Réapprendre le présent, redonner un sens à sa vie en l’absence de l’autre…

Catherine Dajczman. Passage raconte le parcours d’une jeune femme à la croisée des chemins, décidant d’entreprendre un voyage au cœur d’elle-même. Catherine Dajczman vous convie à une mise en lecture de son premier texte où elle se dévoile de façon ludique et profonde.

Chaliwaté (Belgique). Joséphina, de la compagnie Chaliwaté,est l’histoire, rêvée ou passée d’un homme et d’une femme, présentée par le biais du jeu subtil entre la parole et l’expression du corps. Partons àla rencontre de la danse contemporaine, du jeu clownesque et du théâtre d’objets…

Justin Laramée. La pièce 4 fois Mélanie ½, de Justin Laramée, est un portrait de la femme contemporaine. Les quatre Mélanie, toutes interprétées par Émilie Gilbert, nous offrent leur univers poétique et vulgaire.

L’eau du bain. Par la fenêtre, la forêt, de la compagnie L’eau du bain, présente des personnages qui sont des archétypes des hommes et des femmes du Québec du début des années 1900. C’est par eux qu’est racontée la Grande histoire.

Théâtre à Bout Portant. Les Immondes sont une espèce rare mais commune qui nous permet leur observation et qui porte un regard à la fois drôle et inquiétant sur les états de notre solidarité. Un travail corporel où le geste prend la parole.

Théâtre de la Tortue Noire. Le Grand Œuvre, du Théâtre de la Tortue Noire, théâtre de marionnettes et de manipulation d’objets, nous fait pénétrer dans l’univers mystérieux d’un alchimiste qui s’adonne à un rituel lui permettant d’accéder à l’immortalité.

En danse

Andrew Turner. DansDuet for One plus Digressions, le chorégraphe et danseur Andrew Turner, en l’absence d’une partenaire, doit user d’imagination et de talent pour la remplacer sur scène…

Anne Thériault. Annexe 2…, d’Anne Thériault, nous projette dans un univers où règne un climat particulier. Deuxième épisode de la trilogie Valeur ajoutée, Annexe 2… est un espace-temps où deux femmes bioniques s’éclatent en trois phases.

Brice Noeser. Brutus et Sabulle, par Brice Noeser, est la rencontre d’un duo au physique distinct qui donne lieu à un langage abstrait où la grande recherche corporelle du chorégraphe se marie à la poétique gestuelle des interprètes.

Carmen Ruiz etZuzana Burianova. Dans Trazos, les chorégraphes et danseuses Carmen Ruiz et Zuzana Burianova, d’origines colombienne et slovaque, forment un intime et poétique duo dans lequel le tango rencontre la danse contemporaine et la musique : un pur plaisir pour les sens…

Christiane Bourget . Christiane Bourget, bachelière en danse contemporaine de l’Université Concordia, a présenté ses dernières créations à Montréal (Tangente et Studio 303), à Québec, à Toronto et au Portugal. Dans 74 directions, seule sur scène, elle met en mouvement les traces du passé et le reflet du présent.

Geneviève Gagné et Emily Honegger. Le lancer du nain, de Geneviève Gagné et Emily Honegger,réunit deux styles, la danse contemporaine et le breakdance. Dans un univers ludique, chaque danseuse repousse ses propres limites physiques.

Geneviève Smith-Courtois. J’t’ventre T’emb, de Geneviève Smith-Courtois,la fait performerdans un lieu qui n’est pas la scène. Favorisant les rencontres multidisciplinaires, c’est par une approche directe avec le public que J’t’ventre T’emb traite des agressions sexuelles.

Meena Murugesan. Le spectacle AVAL (« Elle » en tamoul) , de la danseuse et chorégraphe Meena Murugesan, revisite avec modernité une forme de danse classique originaire de l’Inde. Elle explore la quête d’identité des femmes sud-asiatiques de son âge

Multidisciplinaire

Barthélémy Glumineau. La république des rêves, de Barthélémy Glumineau, nous amène à la rencontre de la danse, du cirque et du théâtre. La fusion des trois nous fait découvrir un univers où le corps et l’objet cohabitent pour le plus grand plaisir de nos sens.

Mandoline Hybride. Dans Slinky, une œuvre où se voisinent danse contemporaine, création musicale, projections vidéo et théâtre, quatre personnages caricaturés tentent de fuir la monotonie.

Un orteil dans le vide. Un orteil dans le vide,réunissant Sandy Bessette et Frédéric Lemieux-Cormier, aborde le thème de la mort par l’union de la danse, du théâtre, de la musique et des prouesses techniques. Les deux interprètes forment un trio avec une roue omniprésente sur les planches.

Vision Diversité. Création plurielle est une création originale et multidisciplinaire basée sur le mariage des rythmes et des expressions. De la chanson et de la musique, du conte et du slam, de la danse… autant d’expressions aux saveurs multiples qui composent ce courant de métissage et de diversité de notre culture d’aujourd’hui.

Personne contact

Vue sur la relève
Contact :


Publications des entreprises

Atelier: Renaître d'une Relation Toxique
Le jeudi 22 août 2019
Publié par: Thierry Zibi, Thérapeute
La solution est dans le grenier $
Le mardi 6 août 2019
Publié par: Isolation Majeau et frère inc.
Comment vaincre le syndrome de l’imposteur?
Le mercredi 22 mai 2019
Publié par: Je me lance!

À propos d'arrondissement.com

Arrondissement.com est un projet de L’Avenue inc., un organisme à but non lucratif indépendant de la Ville de Montréal, vouée depuis plus de dix ans à la démocratisation des technologies de l’information auprès des groupes communautaires et des populations défavorisées de Montréal. 

Ce portail Internet offre aux citoyens la possibilité de trouver facilement tous les services des groupes à but non lucratif montréalais. Il fait office de centre de référence sociocommunautaire sur Internet et à ce titre, il reçoit plus de 200,000 visiteurs uniques par mois pour plus de 1,000,000 de pages vues.

Tous droits réservés 2002-2018 © Arrondissement.com.