Devenez membre OBNL/OSBL d'Arrondissement.com

Communiqué

Le vendredi 19 juillet 2013

Projet Montréal ouvre ses livres

Publié par : Projet Montréal

Montréal, le 18 juillet 2013 - Richard Bergeron, chef de Projet Montréal et aspirant maire, entouré de Nathalie Goulet, candidate à la mairie de Villeray-St-Michel-Parc Extension et Michael Labelle, candidat à la mairie de Pierrefonds-Roxboro, a dévoilé aujourd’hui les règles de financement qui s’appliqueront à son parti. « Projet Montréal, depuis sa fondation en 2004, a toujours été plus loin que les règles applicables en matière de financement et nous ne ferons pas exception cette année. Depuis presque 10 ans, nous nous imposons, par conviction profonde de pouvoir faire de la politique autrement et avec moins d’argent, des règles de financement plus sévères que celles qui nous sont imposées par la loi. Les partis politiques doivent combattre sur le terrain des idées plutôt que sur celui de l’argent », a déclaré Richard Bergeron.

Les partis politiques se doivent d’être clairs et transparents en ce qui concerne leur financement. Il en va de l’intégrité des futurs élus municipaux. Bien que nous ayons amassé plus de financement entre le 1er janvier et le 28 juin 2013 que durant les dernières années, nous l’avons fait avec des règles beaucoup plus restrictives que ce que la loi nous permet. « Le modèle de la surenchère des dépenses électorales a fait ses preuves. Tout le monde sait à présent qu’il mine la démocratie en encourageant les pratiques électorales malsaines et le cynisme de la population. Les partis doivent avoir le courage de s’autodiscipliner. Les citoyens sont en droit de s’attendre à une conduite irréprochable », a ajouté Richard Bergeron.

« Je suis heureuse aujourd’hui de rendre publique la liste des donateurs de Projet Montréal de plus de 100 $. Nous avons appelé chacune des personnes qui nous ont donné 300 $ et plus et qui ne sont pas des militants de longue date pour leur indiquer qu’il n’y aurait aucun retour d’ascenseur », a indiqué Nathalie Goulet.

« Avec les nombreux scandales qui ont secoué l’administration montréalaise, nous avons accueilli avec soulagement le resserrement des règles de financement politique par le gouvernement du Québec, et ce, depuis le 21 juin dernier. Il était urgent de renforcer les règles à la lumière des allégations de pratiques douteuses exposées, notamment, devant la Commission Charbonneau », a tenu à rappeler Michael Labelle.

En terminant, rappelons que Projet Montréal a réalisé, en 2009, une campagne électorale avec moins de 250 000 $ à l’échelle de Montréal avec des règles strictes afin de rompre le lien de dépendance entre la politique municipale et les financements intéressés. Le juge à la retraite John Gomery était d’ailleurs le président d’honneur de cette campagne de financement. Projet Montréal a obtenu plus de 25 % des voix à la mairie de Montréal, alors que Vision Montréal et Union Montréal ont investi respectivement, suivant les rapports officiels qu’ils ont transmis au Directeur général des élections du Québec, 1,4 million $ et 1,5 million $ pour récolter 33 % et 38 % des voix.

« Un chef, 103 candidats, une plate-forme, une direction. Et un financement clair et transparent! What you see is what you get, comme disent les Anglais. Ce dont ne peuvent certainement pas se vanter nos adversaires », a conclu Richard Bergeron.
Règles de financement de Projet Montréal pour l’année 2013 :

  • Dès le déclenchement de l’élection, une liste de nos donateurs de plus de 100$ sera rendue publique et nous publierons les noms des nouveaux donateurs dans les 48 heures suivant la réception du don;
  • Pour tout don de plus de 200 $, l’agent officiel de Projet Montréal effectuera un suivi auprès du donateur pour s’assurer qu’il s’agit d’un don totalement désintéressé. En cas de doute, le chèque ne sera pas encaissé et sera retourné au donateur;
  • Projet Montréal ne tiendra aucune activité de financement dont le coût de participation serait fixé à plus de 200 $;
  • Bien que la loi autorise chaque parti à faire des dépenses électorales totalisant plus de 1,5 million $, Projet Montréal plafonnera volontairement ses revenus et dépenses de campagne électorale 2013 à 750 000 $.

Renseignements :
Marie-Eve Gagnon
Responsable des communications, Projet Montréal
Tél. : 514 516-3120,
Courriel : marie-eve.gagnon@projetmontreal.org


Publications des entreprises

Le centre d'escalade Horizon Roc fête ses 25 ans!
Le samedi 12 octobre 2019
Publié par: Centre d’escalade Horizon Roc
La solution est dans le grenier $
Le mardi 6 août 2019
Publié par: Isolation Majeau et frère inc.
Comment vaincre le syndrome de l’imposteur?
Le mercredi 22 mai 2019
Publié par: Je me lance!

À propos d'arrondissement.com

Arrondissement.com est un projet de L’Avenue inc., un organisme à but non lucratif indépendant de la Ville de Montréal, vouée depuis plus de dix ans à la démocratisation des technologies de l’information auprès des groupes communautaires et des populations défavorisées de Montréal. 

Ce portail Internet offre aux citoyens la possibilité de trouver facilement tous les services des groupes à but non lucratif montréalais. Il fait office de centre de référence sociocommunautaire sur Internet et à ce titre, il reçoit plus de 200,000 visiteurs uniques par mois pour plus de 1,000,000 de pages vues.

Tous droits réservés 2002-2018 © Arrondissement.com.