Les rêves prémonitoires : mais peut-on prévoir l’imprévisible ?

Publications du Graal

Dans une précédente chronique, il était question de l’expression « dans les bras de Morphée » et je citais le dictionnaire qui qualifie Morphée de « dieu des rêves prophétiques » ou disons plus simplement, des rêves prémonitoires.

À peu près en même temps, j’ai fait un rêve sur le décès de ma belle-mère, qui est effectivement décédée la semaine suivante, et je n’avais pas fait de lien avec cette histoire de Morphée.

Or, cela suscite les questions suivantes :

– Comment une mort, même subite, peut-elle être annoncée ? – De la même manière que l’on peut prévoir la récolte d’un fruit ; ce qui suppose qu’il a aussi pour nous, les humains, un point de maturité dans le cycle de notre vie.

– Et en quoi cela pourrait-il nous être utile d’en être averti ? – Parce que cela pourrait nous aider à nous y préparer intérieurement.  

Tout cela nous dit qu’il y a un sens caché, et même toute une vie spirituelle qui continue de se vivre, parallèlement à notre vie matérielle sur la Terre. Toute une vie spirituelle, incluant des avertissements et des accompagnements, des aides secourables dont on prend conscience lors de notre passage vers l’au-delà.  

Ce qui ne peut éveiller en nous que de la gratitude envers la source de toute vie.

Normand Charest pour les Publications du Graal 

messagedugraal.org