Devenez membre OBNL/OSBL d'Arrondissement.com

Chronique

Le vendredi 8 juin 2018

Une longue vie

Publié par : Publications du Graal

Les romans, comme les films et les contes d’autrefois, peuvent nous amener dans des mondes totalement imaginaires. Mais ces récits peuvent aussi, dans certains cas, avoir une valeur symbolique, qui peut nous être utile parce qu’elle renvoie à une réalité, et peut-être à une certaine sagesse.

Le roman de Matt Haig, How to Stop Time (Comment arrêter le temps*), met en scène un narrateur né au 16e siècle et demeurant dans la force de l’âge en ce début de 21e siècle. Son corps souffre d’une « condition » qui le fait vieillir très lentement, assez lentement pour le laisser vivre plusieurs siècles, et même jusqu’à près d’un millénaire.

Par contre, cette durée lui pèse beaucoup, puisqu’elle occasionne une certaine « fatigue psychique ». Et surtout parce qu’elle l’empêche d’aimer et de s’unir à des humains ayant une durée de vie normale.

Pourquoi ce besoin de durer qui fait rêver à une vie presque sans fin sur Terre, comme c’est le cas pour les elfes des récits de J.R.R. Tolkien, par exemple ?

De nos jours, on définit souvent ce besoin de durer de manière négative, en disant qu’il s’agit seulement d’une peur de la mort. Mais on peut aussi le considérer de manière positive, en disant qu’il s’agit plutôt d’une nostalgie de quelque chose de plus grand, c’est-à-dire la nostalgie de notre origine spirituelle.  

Celui qui s’éveille spirituellement ne peut accepter que toute sa pensée terrestre, que tout son élan spirituel ne soit qu’une illusion vouée à disparaître avec la mort du corps physique.

Cette pensée matérialiste mène à croire à l’absurdité de notre condition humaine, qui nous donnerait la faculté de réfléchir à des questions existentielles – sur notre origine, sur notre destin et sur le sens de notre existence – auxquelles elle ne pourrait même pas répondre.   

Pendant ce temps, nous continuons à rêver de trouver un sens à notre vie. Mais pourquoi ne serait-ce qu’un rêve et non pas, au contraire, la nostalgie, le souvenir d’une réalité plus grande que notre esprit aurait déjà connue ?

Des vies multiples

Oui, notre esprit a vécu de nombreux siècles, mais dans un corps différent à chaque nouvelle vie terrestre. Et cela n’est pas une malédiction. Au contraire, comme l’illustre le roman de Matt Haig, une vie terrestre trop longue pourrait devenir une malédiction.

Nos différentes vies terrestres ont un avantage certain, et c’est de commencer chaque fois à partir d’une page blanche, en toute candeur. C’est donc une grâce qui nous est accordée de pouvoir oublier nos vies antérieures, afin de commencer notre nouvelle vie de manière allégée – comme si c’était la première fois et avec la candeur de l’enfant – en évitant ainsi la « fatigue psychique » dont nous parle le roman.  

C’est ce que fait de toute façon un écrivain, en mettant de côté les livres qu’il a déjà écrits, pour en commencer un nouveau à partir d’une feuille blanche.

On peut donc lire ce curieux roman de Matt Haig, s’étendant sur plusieurs siècles, comme une simple fantaisie, comme un simple divertissement. Mais il peut aussi nous donner l’occasion de réfléchir aux grandes questions de l’existence.

En fait, tout ce qui nous entoure, tout ce que l’on rencontre au cours de notre vie peut nous donner l’occasion de réfléchir au sens profond des choses. Cette recherche nous est essentielle, en tant qu’être humain. Ignorer cela, faire taire notre voix intérieure, nous mène à la superficialité, et non pas au bonheur.

Normand Charest pour les Publications du Graal 

messagedugraal.org   

________________

* Matt Haig, How to Stop Time, roman, Harper Collins, Toronto, 2018 (première édition : Royaume-Uni).     


Publications des entreprises

Usure de compassion lancement St-Jérôme
vendredi 8 juin 2018
Publié par: Accent Carrière
Auto-Hypnose: Découvrez Votre Puissance Intérieure
jeudi 7 juin 2018
Publié par: Formation et Coaching Thierry Zibi
Entrainer votre chat à marcher en laisse à l’extérieur
samedi 26 mai 2018
Publié par: Manoir Kanisha
Se mettre à l'abri du froid : stratégie hivernale pour les sans-abri
jeudi 14 décembre 2017
Publié par: Diane Jeanotte Communication

À propos d'arrondissement.com

Arrondissement.com est un projet de L’Avenue inc., un organisme à but non lucratif indépendant de la Ville de Montréal, vouée depuis plus de dix ans à la démocratisation des technologies de l’information auprès des groupes communautaires et des populations défavorisées de Montréal. 

Ce portail Internet offre aux citoyens la possibilité de trouver facilement tous les services des groupes à but non lucratif montréalais. Il fait office de centre de référence sociocommunautaire sur Internet et à ce titre, il reçoit plus de 200,000 visiteurs uniques par mois pour plus de 1,000,000 de pages vues.

Tous droits réservés 2002-2018 © Arrondissement.com.