Devenez membre OBNL/OSBL d'Arrondissement.com

Communautés culturelles et nouveaux arrivants

Chronique

Le mercredi 22 mai 2019

Comment vaincre le syndrome de l’imposteur?

Publié par : Je me lance!

Avez-vous déjà eu l'impression de récolter un succès que vous ne méritez pas? Ou êtes-vous soulagé d'avoir pu passer une autre journée sans que quelqu'un ne découvre à quel point vous n'êtes pas compétent? Vous arrive-t-il de vous dire : "Je ne suis pas aussi intelligent que tout le monde le pense"? Ou croyez-vous avoir obtenu le poste parce que personne d'autre n'a postulé? Si vous avez répondu OUI à l’une de ces questions, vous souffrez peut-être du "syndrome de l'imposteur".

En effet, ce syndrome fait référence à un phénomène dans lequel des individus très performants rejettent le succès systématiquement comme étant dû au hasard ou comme ayant l’impression d’avoir trompé les autres en leur faisant croire qu'ils sont plus intelligents ou plus capables qu'ils ne le sont réellement.

Ce phénomène peut toucher tout le monde, incluant les entrepreneurs. S’il faut certes une bonne dose de confiance en soi pour se lancer dans un projet d’affaires, il est tout à fait probable que vous viviez des moments d’anxiétés, de la prospection à la livraison du mandat.

Cet article vous permettra non seulement d’apprendre à identifier ce syndrome, mais vous outillera, à partir de l’application de 5 étapes faciles, à le combattre afin que vous retrouviez vos pleines capacités.

Comment le reconnaître ?

Indépendamment du niveau de succès et des preuves externes que ceux qui souffrent du syndrome de l'imposteur peuvent avoir atteint, ils restent convaincus qu'ils ne le méritent pas. Ils croient qu'ils sont en fait des « fraudeurs » et ce n'est qu'une question de temps avant que quelqu'un le découvre. Ils doivent donc conjuguer avec aspect moral qui créé un inconfort permanent, mais aussi un stress négatif. Cette situation peut, notamment :

  • Engendrer une diminution de la performance au travail ;
  • Briser le lien de confiance qui existe entre un employeur et son employé ;
  • Occasionner la perte de contrats lucratifs pour un entrepreneur ;
  • Provoquer une détresse psychologique ;
  • Augmenter le niveau de fatigue, voir même développer une fatigue chronique ;
  • Pousser l’exécutant ou le dirigeant à commettre des erreurs ;
  • Et bien plus encore.

Le renforcement de la réussite, y compris les promotions, les récompenses, les évaluations de rendement positives ou la rétroaction positive des pairs et de la famille, est éclipsé par le doute de soi et le sentiment de culpabilité d'avoir trompé d'autres personnes. Ainsi, les réalisations sont considérées comme une preuve supplémentaire de fraude et elles ne sont pas intériorisées.

Les revers sont attribués à des traits et qualités personnels négatifs stables et ont tendance à avoir une influence profonde sur l'estime de soi de l'individu. Mais les réalisations sont rejetées comme des coups de chance qui n'ont vraiment rien à voir avec elles, et ont tendance à avoir peu d'influence sur l'estime de soi.

Heureusement, il existe une méthode toute simple qui permet de vaincre le syndrome de l’imposteur. Voici donc les 5 étapes qui permettent d’y faire face et d’enfin retrouver le niveau de confiance requis pour atteindre ses objectifs et mener à bien ses projets d’affaires.

Comment faire face ou vaincre le syndrome de l’imposteur ?

 Si vous vous sentez comme un imposteur intellectuel, notez ce que vous ressentez. Y a-t-il un certain moment de la journée, un certain ensemble de circonstances ou un certain moment dans le cycle d'un projet où ces sentiments deviennent plus envahissants? Vous trouverez peut-être un modèle. Le simple fait de prendre conscience des déclencheurs peut vous aider à contrôler ces sentiments.

Prenez conscience de votre subconscient négatif et changez ces pensées en pensées positives. Ayez le courage de faire une introspection et prenez le temps d’analyser chacun des détails. Peut-être vous faudra-t-il un peu de temps. Mais avec un peu de recul, vous constaterez que ce processus est essentiel dans l’atteinte de votre objectif qui est de vaincre le syndrome de l’imposteur.

 

Étape #1 : Prenez votre réussite en main.

Une fois par semaine, faites le point sur vos succès, mais évaluez tout aussi bien vos échecs. Il s’agit de la seule méthode efficace pour prendre votre réussite en main. Soyez totalement ouvert et surtout honnête avec vous-même. De toute façon, vous ne gagneriez rien à vous mentir, vous n’impressionneriez personne et de surcroit, vous ne feriez qu’augmenter considérablement votre sentiment d’être un « fraudeur ». Une méthode toute simple consiste à inscrire, dans un  journal, un cahier de notes ou si vous préférez une application en ligne, une liste de toutes les réalisations que vous avez faites au cours des 7 derniers jours. Dans la première colonne, insérez la tâche accomplie (par exemple : « J’ai présenté mon produit/service X à un client potentiel ». Dans la seconde colonne, écrivez la manière dont vous vous êtes senti (Par exemple : « Confortable » ou « Stressé »). Finalement, la dernière colonne devrait être vouée à l’aspect solution de la problématique (Par exemple : « Je vais me filmer en présentant mon pitch de vente et je corrigerai les lacunes »), Vous serez étonné ! Plus vous serez prêt, plus votre niveau de confiance augmentera et cela vous aidera à cesser de vous attarder sur les quelques choses qui ne se sont peut-être pas déroulées comme prévu.

 

Étape #2 : Arrêter la comparaison.

Acceptez-vous tel que vous êtes. Il y a une différence notable entre s'améliorer soi-même et être meilleur que les autres. Vous ne vous en rendez pas compte, mais vous vous comparez peut-être à une autre personne. S’il est important d’avoir des modèles de réussite en tête, il ne faut pas que ces derniers aient un effet négatif sur la perception que vous faites de vous-même. Ce n’est pas parce que vous n’avez pas encore obtenu le succès commercial et la reconnaissance de Steve Jobs avec Apple, ou de Jeff Bezos avec Amazon, que vous devriez amoindrir vos capacités à réussir. Inspirez-vous de ces grands hommes d’affaires, mais créez votre propre situation. Cessez de comparer, mais aussi de vouloir imiter les autres. Il y a un dicton qui dit : « Ne comparez pas votre intérieur à l'extérieur de quelqu'un d'autre ».

 

Étape #3 : Soyez clair sur la valeur que vous apportez.

Avez-vous vraiment réfléchi à la valeur que vous apportez aux autres? Sinon, il est temps que vous le fassiez! Prenez une grande feuille de papier et notez les 30 façons dont vous apportez de la valeur à vos clients, ne vous arrêtez pas avant d'avoir terminé les 30. Non seulement vous verrez à quel point vous êtes extraordinaire, mais aussi vous aurez aussi une liste de résultats exceptionnels à partager dans vos messages marketing. Cette étape vous demandera certainement d’y consacrer un temps considérable, surtout si vous l’effectuez le plus sérieusement du monde. Je vous propose aussi d’ajouter à cette liste les rétroactions reçues de la part de vos clients, de vos fournisseurs et même de votre entourage immédiat. Ils ont une perception de vous qui diffère possiblement de celle que vous avez de vous-même. Cela vous convaincra peut-être, qu’après tout, vous êtes loin d’être l’imposteur que vous croyez !

 

Étape #4 : Sortez de votre zone de confort.

Les croyances limitantes de "ne pas être suffisant" ou "être un imposteur" proviennent souvent du fait de ne pas prendre le risque de se prouver, à soi-même, que l'on est capable de faire plus. Sortez de votre zone de confort et faites des choses qui vous mettent au défi... et vous font penser WOW... J'ai réussi à faire ceci ou cela. Nul besoin de se lancer dans un grand projet terrorisant afin de sortir de votre zone de confort. Commencez simplement par faire des petits pas à l'extérieur de cette zone et évaluez votre ressenti. Vous grandirez en confiance et vous serez en mesure, à moyen terme, d’aller plus loin dans cette démarche et d’explorer de nouvelles opportunités. D’ailleurs, comme le disait si bien Albert Einstein : « La folie, c'est de faire toujours la même chose et de s'attendre à un résultat différent. »

 

Étape #5 : Soyez authentique.

Partagez votre histoire pour que les gens se connectent avec vous. Vous êtes le seul à avoir votre histoire, ce qui vous aide à vous démarquer des autres dans votre domaine. Les gens veulent savoir d'où vous venez, comment vous en êtes arrivé là où vous en êtes aujourd'hui et pourquoi vous faites ce que vous faites. Et partagez votre valeur pour qu'ils sachent que vous êtes la bonne personne avec qui communiquer. Quand on est fier d'être soi-même, on ne peut pas être un imposteur. Vous pourriez, par exemple, prendre l’habitude de partager vos succès sur les médias sociaux. Vos clients seront en mesure de constater que vous dégagez du positif et ils seront fiers de s’associer à vous en utilisant vos produits ou vos services. L’envoi d’une infolettre par courriel est aussi une bonne méthode, car cette technique permet d’atteindre votre cible directement. Plusieurs services en ligne vous proposent des solutions tout à fait adaptées pour ce type de besoin.

 

Conclusion

En somme, vous pouvez aussi parler de ce que vous ressentez avec vos collègues, vos enseignants, vos amis ou quelqu'un en qui vous avez confiance, mais vous devez vous permettre d'entendre et d’accepter toutes les bonnes choses qu'ils auront à dire sur vous. Le secret c’est d’être totalement ouvert d’esprit et d’accepter le positif. Éliminez complètement les émotions négatives que vous entretenez sur vous-même.

Le fait de consigner toutes vos réalisations professionnelles et personnelles et de mettre la liste dans votre portefeuille peut vous servir de référence utile lorsque vous vous sentez particulièrement déprimé. Inspirez-vous aussi de celles et ceux qui ont réussi avant vous. Ne les imitez pas, mais soyez attentifs aux moyens qu’ils ont entrepris pour atteindre de si grands résultats.

Malgré tout, cela ne sera pas toujours facile. Soyez-en conscient, donnez-vous du temps, et gardez le cap.  

Auteur: Dominique Blais

***

Visitez notre site Internet au: www.jemelance.ca pour découvrir d'autres articles, des entrevues podcasts, des vidéos et autres. 


Publications des entreprises

Comment vaincre le syndrome de l’imposteur?
Le mercredi 22 mai 2019
Publié par: Je me lance!
L'Autohypnose pour Entrepreneurs
Le dimanche 21 avril 2019
Publié par: Thierry Zibi, Thérapeute

À propos d'arrondissement.com

Arrondissement.com est un projet de L’Avenue inc., un organisme à but non lucratif indépendant de la Ville de Montréal, vouée depuis plus de dix ans à la démocratisation des technologies de l’information auprès des groupes communautaires et des populations défavorisées de Montréal. 

Ce portail Internet offre aux citoyens la possibilité de trouver facilement tous les services des groupes à but non lucratif montréalais. Il fait office de centre de référence sociocommunautaire sur Internet et à ce titre, il reçoit plus de 200,000 visiteurs uniques par mois pour plus de 1,000,000 de pages vues.

Tous droits réservés 2002-2018 © Arrondissement.com.