Devenez membre OBNL/OSBL d'Arrondissement.com

Article

Mise à jour - Le lundi 29 septembre 2014

La médiation familiale : une alternative au déchirement des couples

Auteur : Antonella Perzia, t.s. médiatrice familiale accréditée

La médiation familiale  est un service du Ministère de la justice mis en place pour aider les couples qui veulent mettre fin à leur union. Elle permet au couple désirant se séparer ou divorcer d'arriver  à une entente sur mesure, où chaque partie est satisfaite dans ses attentes.

Pour que le couple soit satisfait il doit avoir le sentiment que l'entente est juste, équitable et surtout viable pour tous les membres de la famille, donc tant pour les parents que pour les enfants. À prime abord ceci est chose ardue car les problèmes qui mènent à la séparation ou divorce, généralement accompagnés par une mauvaise communication sont souvent très difficiles à résoudre autant plus que les émotions peuvent fausser les véritables enjeux de la rupture, et les conséquences peuvent être désastreuses :

  • stress,
  • dépressions,
  • appauvrissement,
  • faillites, et
  • beaucoup de conflits (entre les ex-conjoints, entre parent et enfants, avec la belle-famille), etc.

Le gouvernement du Québec a étudié pendants des années les familles qui se déchirent avant, pendant et après une séparation ou un divorce et il a cru à la nécessité de faire une loi qui permettrait d'aider ces familles.

Finalement depuis le 1er septembre 1997, nous avons au Québec une nouvelle loi concernant la médiation familiale, elle permet maintenant au couple qui a au moins un enfant à charge de recourir, gratuitement, aux services d'un médiateur familial accrédité de leur choix. Dans ce cas les honoraires des médiateurs sont défrayés par le ministère de la justice. Bien sûr les couples qui ont des enfants majeurs ou qui n'ont pas d'enfant, peuvent eux aussi - il est même souhaitable- recourir à la médiation mais dans ce cas ils doivent défrayer eux-mêmes les honoraires.

Bien que la loi soit là depuis des années plusieurs personnes séparées ou divorcées nous appellent disant qu'elles n'étaient pas au courant de la médiation et ont suivi les procédures légales habituelles dépensant beaucoup d'argent et d'énergie dans les négociations.

Cependant les avocats ont le devoir d'aviser leurs clients que la loi oblige le couple - qui a ou moins un enfant à charge - :

  • à assister à une séance d'information sur la médiation familiale à leur palais de justice, où ils peuvent y assister ensemble ou séparément.
  • ou à choisir un médiateur ou médiatrice parmi des professionnels étant déjà - avocat, - conseiller en orientation, - notaire, - psychologue, - ou travailleur social et accrédités comme médiateurs; dans ce dernier cas le couple doit assister ensemble à la séance information, ensuite il décidera s'il veut aller ou non en médiation.
  • et leur annoncer aussi qu'ils ont le droit d'avoir 6 séances gratuites avec un médiateur ou médiatrice pour faire une entente de séparation ou divorce et à 3 séances pour un changement sur une entente déjà faite et qui a été légalisée.

Que vous soyez :

  • marié ou conjoint de fait
  • en instance de divorce ou de séparation,
  • déjà séparé de fait ou divorcé
  • dans l'impossibilité de faire respecter l'entente ou le jugement
  • décidés à faire des changements dans votre entente actuelle

la médiation familiale peut vous permettre de régler de façon efficace et à court terme les difficultés que vous êtes en train de vivre. Elle est un moyen utile et efficace que vous permettra de communiquer clairement vos besoins en mettant l'accent sur la réorganisation de votre vie future, en visant le meilleur intérêt de tous et, en minimisant les désagréments et les pertes inévitables associés à la séparation ou le divorce.

Il ne faut pas oublier que les enfants ont toujours droit à leurs deux parents et, si ces derniers peuvent mettre fin à leur union en tant que couple, ils seront « obligés » quand même de se parler et se rencontrer, à l'occasion, pour discuter ou prendre des décisions concernant les enfants. Il est évident que le couple qui a discuté avec un médiateur ou une médiatrice sur :

  • qui exercera l'autorité parentale,
  • quelle sera la résidence des enfants,
  • comment partager les biens,
  • Quelles sont les responsabilités financières,
  • quel type de garde choisir
  • quels sont les droits de visite ou de sortie
  • combien donner en pension alimentaire,
  • etc.

et font une entente, à court terme cette entente pourra aider énormément, tous les membres de la famille, car les aidera à vivre la réalité quotidienne et à réorganiser les mois à venir.

À long terme, la médiation familiale est un processus rentable qui a des impacts positifs sur la mère, sur le père et surtout sur l'enfant puisqu'elle permet :

  • un accroissement des capacités parentales
  • une meilleure vision de la vie future
  • une augmentation de l'autonomie et l'estime de soi

Le mandat des médiateurs familiaux est d'aider les couples à négocier une entente équitable et viable et à faire des choix libres et éclairés. Ils doivent utiliser une approche humaine qui fait appel à leurs capacités cliniques afin de permette au couple de gérer et résoudre leurs conflits et d'arriver à une entent qui sera respectée.

Il y a beaucoup encore à dire sur la médiation familiale, sûrement vous vous posez de questions, si c'est le cas vérifiez s'il y en a ci-bas,





  1. « Ma conjointe a déjà son avocat. Puis-je aller en médiation seul » ?
  2. « Je dois me séparer pourquoi devrais-je choisir la médiation » ?
  3. « Mon conjoint et moi nous nous entendons sur tout sauf sur la pension alimentaire. Pouvons-nous avoir recours à la médiation juste pour ce point de litige ? »
  4. « Comment choisir un médiateur ? »
  5. « J'ai un garçon de 13 ans et une fillette de 9 ans seront-ils obligés de venir aux séances de médiation ? »
  6. « Si l'entente n'est pas respectée par mon ex-conjoint, puis-je demander à la médiatrice de témoigner à ma faveur auprès du juge » ?
  7. « Quand peut-on recourir à la médiation ? »
  8. « Comment se déroule la médiation »?
  9. « Si après quelques séances de médiation nous voulons arrêter ou changer de médiateur qu'arrive- t-il »?
  10. « Qu'est-ce qu'on fait à la fin de la médiation » ?
  11. « Que se passe-t- il après la médiation » ?

Si oui vous pouvez trouver la réponse en allant sur notre site à cette adresse : http://www.accompagnementefficace.com/?page_id=27

Sinon appelez-nous, il nous fera plaisir de vous répondre.

Source : Coop Santé Globale


manon masse

Publications des entreprises

Atelier: Renaître d'une Relation Toxique
Le jeudi 22 août 2019
Publié par: Thierry Zibi, Thérapeute
La solution est dans le grenier $
Le mardi 6 août 2019
Publié par: Isolation Majeau et frère inc.
Comment vaincre le syndrome de l’imposteur?
Le mercredi 22 mai 2019
Publié par: Je me lance!

À propos d'arrondissement.com

Arrondissement.com est un projet de L’Avenue inc., un organisme à but non lucratif indépendant de la Ville de Montréal, vouée depuis plus de dix ans à la démocratisation des technologies de l’information auprès des groupes communautaires et des populations défavorisées de Montréal. 

Ce portail Internet offre aux citoyens la possibilité de trouver facilement tous les services des groupes à but non lucratif montréalais. Il fait office de centre de référence sociocommunautaire sur Internet et à ce titre, il reçoit plus de 200,000 visiteurs uniques par mois pour plus de 1,000,000 de pages vues.

Tous droits réservés 2002-2018 © Arrondissement.com.