Devenez membre

Article

Hochelaga-Maisonneuve : Que proposent les candidats?

Auteur : Arrondissement.com

(Archives)

mardi 25 mars 2003

Avec plus d'un électeur sur deux vivant sous le seuil de faible revenu, la circonscription est classée parmi les plus défavorisées de Montréal. Peu scolarisés, 47% des citoyens de cette circonscription n'ont pas complété leur diplôme d'études secondaires. De plus, 96% de ces résidants sont locataires, pour la plupart dans des logements construits avant 1946.

Richer Dompierre et la santé

Pour Richer Dompierre, qui se présente sous la bannière du Parti Libéral du Québec, Hochelaga-Maisonneuve est « un quartier qui a besoin de beaucoup d'améliorations au point de vue de la santé ».

Pour la circonscription, il promet plus de personnel dans les CLSC, des services d'échange de seringues pour les séropositifs, une augmentation des services de soins à domicile et surtout, il veut tout mettre en œuvre pour diminuer listes d'attente et engorgement du système de santé.

Reprenant le discours de son chef de parti, Jean Charest, il estime qu'il est immoral de voir autant de gens sur des civières, parqués dans les couloirs des hôpitaux. « Il ne faut pas juste investir dans la bâtisse, mais il faut vider les urgences », s'exclame-t-il.

Élu conseiller municipal pour le district de Maisonneuve en 1998, puis réélu en 2001, Richer Dompierre a parcouru plusieurs fois le quartier à pied, sonnant de porte en porte.

Pour diminuer la pauvreté qu'il a constatée sur le terrain, Richer Dompierre compte sur la diminution d'impôts promise par le Parti Libéral du Québec, une réduction de 27% en cinq ans qui permettrait, selon lui, de diminuer le fardeau fiscal des gagne-petit.

S'il est élu, le candidat libéral s'engage à transformer la rue Notre-Dame au plus vite. « Ça fait 22 ans que ça traîne. Il faut que ça se règle vite », explique-t-il, ajoutant du même souffle que peu importe la forme que cette route prendra, elle doit être construite avant « que les vans maganent toute la rue Sainte-Catherine. »

Louise Blackburn et la revitalisation

Pour Louise Blackburn, de l'ADQ, il faut redonner à Hochelaga-Maisonneuve ses lettres de noblesse. « Ce n'est pas parce que le quartier est pauvre qu'il ne doit pas conserver sa propre identité », s'exclame la candidate, faisant référence au dossier de La Joute, l'oeuvre de Riopelle qui sera déplacée au centre-ville.

« Malgré toute la bonne volonté déployée pour revitaliser Hochelaga-Maisonneuve, c'est décevant », estime-t-elle, tout en promettant de ne pas transformer le quartier en « Plateau Mont-Royal ». La candidate, qui se targue d'être « une Québécoise pure laine à 100% », souhaite revitaliser les installations historiques et sportives tout en maintenant des logements sociaux.

À l'instar du chef de l'ADQ, Louise Blackburn propose de miser sur la jeunesse. En plus de mettre à l'avant-plan les mesures de conciliation travail-famille portées par Mario Dumont, la candidate, qui est bénévole depuis plus de 20 ans pour diverses associations sportives, promet de soutenir les sports et les loisirs communautaires ainsi que l'accès sécuritaire aux parcs.

Concernant la sécurité du revenu, la position de la candidate semble plus ambiguë. Pour éviter la « trappe de la pauvreté », son parti veut éliminer les coupures de prestation lorsqu'une personne travaille.

Parallèlement, la plate-forme électorale de l'ADQ propose également « aux nouveaux prestataires les plus aptes, l'occasion de contribuer volontairement au bien-être de leur concitoyen » dans les municipalités, les CLSC, les hôpitaux, etc. Une forme de bénévolat forcé?

« Aucunement! », proteste Louise Blackburn qui a toutefois dû vérifier le document avant de se prononcer.

Louise Harel : un bilan positif

La députée sortante, qui avait remporté la dernière élection avec une avance de plus de 7 000 voix, dresse un bilan positif des cinq dernières années passées à l'Assemblée Nationale. « Ce mandat-ci, ça a été mon meilleur », se félicite Louise Harel. Spontanément, elle met l'accent sur les nouveaux projets communautaires implantés dans le quartier.

Le réaménagement de trois casernes de pompiers, de deux caisses populaires, de banques et d'anciennes églises a permis d'utiliser ces installations publiques inhabitées pour loger des organismes de toutes sortes. Louise Harel rappelle également que, depuis 1998, 329 logements sociaux ont été réalisés dans le quartier et que 300 autres sont actuellement en chantier.

Louise Harel mise énormément sur la qualité de vie dans le quartier pour éviter que les gens ne soient portés à « déménager quand ils améliorent leur sort. » Par exemple, si elle est réélue, l'ancienne présidente de l'Assemblée Nationale promet de se battre pour que la rue Notre-Dame ne devienne pas une autoroute, nuisant ainsi à la qualité de vie des résidants et à leur sécurité. « Je pense qu'on ne peut pas perdre si les citoyens restent mobilisés », affirme-t-elle.

Bien que la lutte soit inégale dans Hochelaga-Maisonneuve, elle pourrait être plus chaude que prévue. Avec une baisse dans les intentions de vote de Montréal, le Parti Québécois aura en effet bien besoin de cette circonscription pour conserver sa position clé dans l'est de Montréal.

Anne-Marie Tremblay - 25 mars 2003


Publications des entreprises

Carrière en massothérapie: École À Fleur de Peau, 25 ans d'expérience!
vendredi 18 juillet 2014
Publié par: École de massage professionnel À Fleur de Peau
Des ateliers financiers aux jeunes du secondaire, c’est brillant!
mercredi 16 juillet 2014
Publié par: Caisse Desjardins de Mercier-Rosemont
4 000 $ remis à la Maison des jeunes MAGI
mercredi 16 juillet 2014
Publié par: Caisse Desjardins de Mercier-Rosemont
CoHOHOpérons : Plus de 8615 mercis!
mercredi 16 juillet 2014
Publié par: Caisse Desjardins de Mercier-Rosemont

Dernières offres d'emploi

Intervenant communautaire scolaire de Bienvenue à Notre-Dame...
Le lundi 28 juillet 2014
Publié par: Bienvenue à Notre-Dame-de-Grâce
Intervenant de proximité
Le lundi 28 juillet 2014
Publié par: Le PAS de la rue
Chargé(e) de projet en sport et activité physique
Le lundi 28 juillet 2014
Publié par: FADOQ - Région Île de Montréal
En voir plus

À propos d'arrondissement.com

Arrondissement.com est un projet de L’Avenue inc., une entreprise d'économie sociale indépendante de la Ville de Montréal, vouée depuis plus de dix ans à la démocratisation des technologies de l’information auprès des groupes communautaires et des populations défavorisées de Montréal. 

Ce portail Internet offre aux citoyens la possibilité de trouver facilement tous les services des groupes à but non lucratif montréalais. Il fait office de centre de référence sociocommunautaire sur Internet et à ce titre, il reçoit plus de 200,000 visiteurs uniques par mois pour plus de 950 000 de pages vues.

Tous droits réservés 2002-2014 © Arrondissement.com.